schema

BIAFINE®

posologie et mode d’emploi

BIAFINE®, émulsion soutient le processus de cicatrisation naturel de la peau.

186gr. La taille «familiale»

de BIAFINE®

186gr.
93gr. Le produit historique

de BIAFINE®

93gr.

il est indiqué dans le traitement des :

Brûlures du 1er degré

( résultant par ex. d’un coup de soleil )

  • Nettoyer la zone concernée.
  • Appliquer BIAFINE® émulsion en couche
    épaisse jusqu’à réfus de la peau.
  • Faire pénétrer BIAFINE®, émulsion en massant légèrement. Répéter l’application 2 à 4 fois par jour.
module-1
steps

Petites plaies et blessures cutanées non infectées

( escarres, ulcères de la jambe )

  • Nettoyer la zone concernée.
  • Appliquer BIAFINE® émulsion en couche épaisse
    en débordant largement la surface de la lésion.
    Répéter régulièrement l’application
    de manière à ce que la blessure soit
    recouverte en permanence d’une quantité
    suffisante de BIAFINE®, émulsion. Si nécessaire, couvrir d’une compresse
    humectée et réaliser un bandage.
  • Ne pas utiliser de bandages secs
    et absorbants. Respecter les règles
    habituelles de désinfection.
module-2
steps

Protection et soin des peaux sensibles
et légèrement enflammées

  • Appliquer BIAFINE® émulsion 2 à 3 fois par
    jour, à intervalles réguliers, en faisant pénétrer
    par un léger massage.
module-3
steps

Quels effets indésirables la BIAFINE® peut-elle provoquer ?

Parfois, des douleurs modérées sous forme de picotements sont observées passagèrement après l’application de BIAFINE®. Si des réactions d’hypersensibilité (démangeaisons, fortes sensations de brûlure, éruption cutanée) apparaissent, veuillez en informer votre médecin et arrêter le traitement. Si vous remarquez des effets indésirables qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste.

Que faut-il savoir avant d’utiliser BIAFINE® ?

BIAFINE® émulsion pour application cutanée n'est pas un protecteur solaire.
En cas de vastes brûlures, consultez impérativement un médecin.
Les plaies étendues, fortement encrassées et profondes, ainsi que les morsures
et piqûres doivent être traitées par un médecin (risque de tétanos).Si la blessure continue à s’étendre après un certain temps ou que la plaie ne guérit toujours pas au bout d’une semaine, il est recommandé de consulter un médecin. C’est également le cas lorsque les bords de la plaie rougissent de façon importante, lorsque la plaie s’aggrave soudainement, lorsqu’elle entraîne de fortes douleurs ou lorsqu’elle est accompagnée de fièvre (risque d’infection).

Quand BIAFINE® ne peut pas être utilisé ?

BIAFINE® ne doit pas être utilisé si vous êtes allergique à l’un de ses constituants. Il ne faut pas non plus l’appliquer sur des lésions infectées ou saignant fortement. Ne pas l’utiliser sur les muqueuses et à proximité des yeux.

Quelles sont les précautions à observer lors de l'utilisation de BIAFINE® ?

BIAFINE® ne doit pas être appliqué dans les 3 heures précédant un traitement radiothérapeutique. Évitez d’utiliser cette émulsion de manière prolongée et sur des surfaces étendues sans l’avis de votre médecin, de votre pharmacien ou de votre droguiste.
À ce jour, l’utilisation de BIAFINE®, émulsion ainsi que les mesures de précaution y afférentes n’ont pas été étudiées chez les enfants et adolescents.
Si vous souffrez d’autres affections, d’allergies ou que vous utilisez d’autres médicaments (même achetés sans ordonnance !) à ingestion ou application externe, informez-vous auprès de votre médecin, pharmacien(ne) ou droguiste.

Que contient BIAFINE® ?

BIAFINE® contient des substances pour émulsion huile dans eau : Paraffine, acide stéarique, monopalmitostéarate d'éthylène glycol, propylène glycol,perhydrosqualène, huile d'avocat, palmitate de cétyle, alginate de trolamine et de sodium, arômes, conservateurs E217, E219, E202, eau purifiée.

A quoi faut-il faire encore attention ?

Conserver BIAFINE® à température ambiante (15 à 25 °C) et hors de portée des enfants. Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.